Trois types d’espaces pédagogiques : adresse aux métiers de l’urbain

Sylvie Brossard-LottigierDocteure en architecture, architecte-urbaniste de l’Etat, DREAL Midi-Pyrénées, Responsable de la direction « Territoires sites et paysage »

Christophe LottigierPrésident de l’Association des écoles d’éducation nouvelle de la Prairie, Toulouse

Aménager la ville pour l’enfant de manière à ce qu’elle corresponde à ce que nous voulons lui offrir comme cadre de vie, conformément aux valeurs que nous voulons lui transmettre, est nécessaire et indispensable. Mais non suffisant. Car le succès de cette ambition généreuse dépend,  pour être compris de ceux auxquels elle s’adresse, de leurs manières de voir le monde, de l’état d’avancement de la construction de leurs individualités, de leurs capacités à se penser distincts du monde. Il est donc incontournable pour cela de son intéresser à la manière particulière qu’ont les enfants de percevoir les choses et êtres au monde,  selon leurs âge et la culture dans laquelle ils grandissent. Et cette perception enfantine, nous appelons cela : paysages.

Continuer la lecture de « Trois types d’espaces pédagogiques : adresse aux métiers de l’urbain »

Ecologie des espaces d’apprentissage : adresse aux politiques publiques

Sylvie Brossard-LottigierDocteure en architecture, architecte-urbaniste de l’Etat, DREAL Midi-Pyrénées, Responsable de la direction « Territoires sites et paysage »

Christophe LottigierPrésident de l’Association des écoles d’éducation nouvelle de la Prairie, Toulouse

Nous explorons ici le chantier de la construction de l’idée de nature qui comprend la construction des hommes et celle de leur habitat[i].

Apprendre à voir le monde de plusieurs points de vue.

Reconstruire l’idée de nature ! Quelle drôle d’idée ! Et pourquoi donc ? Et comment cela pourrait concerner l’enfant ? Car la nature, pour les architectes, pour les aménageurs du territoire comme pour les protecteurs de la nature, n’est pas une idée. C’est une réalité bien concrète, matérielle, mesurable, quantifiable, objective. On la prend en compte ou on la néglige, on la protège, on la dégrade ou on la défigure, selon le projet de gestion, de transformation ou d’aménagement de l’espace. Elle évoque des lieux, des matières, des sons, des odeurs, des saveurs même. Et puis une couleur surtout : le vert, et aussi, depuis l’invention des trames vertes et bleues, la couleur bleue. Continuer la lecture de « Ecologie des espaces d’apprentissage : adresse aux politiques publiques »