Compte-rendu : 7e édition des « Rendez-vous de Géographie culturelle, Ethnologie et Études culturelles en Languedoc-Roussillon »

Mathilde Girault, doctorante en géographie, urbanisme et aménagement, Université Lumières Lyon 2, UMR Triangle

Penser l’utopie à l’ère(aire) de la globalisation culturelle 

La 7e édition des « Rendez-vous de Géographie culturelle, Ethnologie et Études culturelles en Languedoc-Roussillon » s’est tenue les 16 et 17 juin 2016 à l’Université de Nîmes, organisée par l’unité mixte de recherche ART Dev (Acteurs, Ressources et Territoire dans la développement – UMR 5281). Le thème de cette année portant sur les Utopies culturelles contemporaines a suscité de nombreux débats sur leurs conceptions (épistémologiques), significations (politiques), inscriptions (sociales) et localisations (géographiques), avec toujours comme arrière-plan la mondialisation (de l’économie, des flux, de la circulation des personnes…) et la globalisation (culturelle et politique). Continuer la lecture de « Compte-rendu : 7e édition des « Rendez-vous de Géographie culturelle, Ethnologie et Études culturelles en Languedoc-Roussillon » »

Trois types d’espaces pédagogiques : adresse aux métiers de l’urbain

Sylvie Brossard-LottigierDocteure en architecture, architecte-urbaniste de l’Etat, DREAL Midi-Pyrénées, Responsable de la direction « Territoires sites et paysage »

Christophe LottigierPrésident de l’Association des écoles d’éducation nouvelle de la Prairie, Toulouse

Aménager la ville pour l’enfant de manière à ce qu’elle corresponde à ce que nous voulons lui offrir comme cadre de vie, conformément aux valeurs que nous voulons lui transmettre, est nécessaire et indispensable. Mais non suffisant. Car le succès de cette ambition généreuse dépend,  pour être compris de ceux auxquels elle s’adresse, de leurs manières de voir le monde, de l’état d’avancement de la construction de leurs individualités, de leurs capacités à se penser distincts du monde. Il est donc incontournable pour cela de son intéresser à la manière particulière qu’ont les enfants de percevoir les choses et êtres au monde,  selon leurs âge et la culture dans laquelle ils grandissent. Et cette perception enfantine, nous appelons cela : paysages.

Continuer la lecture de « Trois types d’espaces pédagogiques : adresse aux métiers de l’urbain »

De la ville en pédagogie à la « pédagogie à la ville ». Quelle(s) conception(s) de la ville et du politique dans les méthodes pédagogiques ?

Mathilde GiraultDoctorante en géographie, urbanisme et aménagement, Université Lumières Lyon 2, UMR Triangle

Chaque théorisation pédagogique constitue le reflet de la société qui l’a construite et mise en place ; elle donne à voir les valeurs dominantes de l’époque et leurs hiérarchisations, l’organisation sociale qu’elle tend à réaliser et/ou reproduire, la place accordée aux enfants et la conception du « citoyen » par rapport à des normes de conduite (place dans la société, pouvoir d’action, degré d’obéissance aux règles collectives et/ou institutionnelles…). Continuer la lecture de « De la ville en pédagogie à la « pédagogie à la ville ». Quelle(s) conception(s) de la ville et du politique dans les méthodes pédagogiques ? »

Ecologie des espaces d’apprentissage : adresse aux politiques publiques

Sylvie Brossard-LottigierDocteure en architecture, architecte-urbaniste de l’Etat, DREAL Midi-Pyrénées, Responsable de la direction « Territoires sites et paysage »

Christophe LottigierPrésident de l’Association des écoles d’éducation nouvelle de la Prairie, Toulouse

Nous explorons ici le chantier de la construction de l’idée de nature qui comprend la construction des hommes et celle de leur habitat[i].

Apprendre à voir le monde de plusieurs points de vue.

Reconstruire l’idée de nature ! Quelle drôle d’idée ! Et pourquoi donc ? Et comment cela pourrait concerner l’enfant ? Car la nature, pour les architectes, pour les aménageurs du territoire comme pour les protecteurs de la nature, n’est pas une idée. C’est une réalité bien concrète, matérielle, mesurable, quantifiable, objective. On la prend en compte ou on la néglige, on la protège, on la dégrade ou on la défigure, selon le projet de gestion, de transformation ou d’aménagement de l’espace. Elle évoque des lieux, des matières, des sons, des odeurs, des saveurs même. Et puis une couleur surtout : le vert, et aussi, depuis l’invention des trames vertes et bleues, la couleur bleue. Continuer la lecture de « Ecologie des espaces d’apprentissage : adresse aux politiques publiques »

Premières journées du réseau francophone des Territorialistes

Guillaume Faburel, professeur en géographie, urbanisme et aménagement, Université Lumières Lyon 2, UMR Triangle

Isabella Tomassi, doctorante en géographie, urbanisme et aménagement, Université Lumières Lyon 2, UMR Triangle

Mathilde Girault, doctorante en géographie, urbanisme et aménagement, Université Lumières Lyon 2, UMR Triangle

Communs territoriaux : biorégion vs métropolisation

Le réseau francophone des Territorialistes  a organisé à Villeurbanne et Lyon, les 23 et 24 mars 2016,  ses premières journées d’études sur le thème de la démocratisation des savoirs en contexte de métropolisation, avec le soutien de l’UMR Triangle, de l’Université Lyon 2 et du LabEx Intelligences des mondes urbains. Réunissant plus d’une centaine de personnes (chercheurs, praticiens, étudiants, membres d’initiatives habitantes, élus…), ces journées ont été l’occasion de participer de la diffusion en France de la pensée territorialiste, en présence d’Alberto Magnaghi, fondateur du réseau italien, ainsi que de collègues italiens, espagnols et portugais et des membres du réseau français en construction.

Les territorialistes 23 et 24 mars

Continuer la lecture de « Premières journées du réseau francophone des Territorialistes »