TUBogotá : une expérimentation urbaine participative, permanente, indépendante et mobile

 

Maria Valencia Gaitan, Architecte, doctorante en géographie, urbanisme et aménagement, Université Lumières Lyon 2, UMR Triangle

Le nom de TUBogotá est une construction :

  • graphique à partir des initiales du nom espagnole : P +b = B, de TUP (Taller de Urbanismo Participavo);
  • grammaticale témoignant de l’attachement des habitué-e-s à leur ville : TU Bogotá étant la traduction espagnole de “ta Bogotá”.

 à Bogotá (Colombie), le manque de règles claires et de continuités dans les dispositifs de participation mis en place dans les projets de territoires, la gestion instable des politiques publiques et les constants changements dans le destin de la ville, ne donnent pas aux habitants une possibilité de peser structurellement sur l’évolution de la métropole.

L’intervention, sous forme participative dépendante des habitants ainsi identifiés et essentialisés, ne peut plus être conçue comme une obligation imposée par les textes législatifs ou bien une délégation partielle de l’action de gouverner, qui finalement attribuent toujours aux élus, aux experts désignés et aux intérêts du marché la prise de décision et le commandement sur l’aménagement du territoire.

L’offre participative institutionnelle a conduit les habitants à ne participer qu’à ce qu´ils perçoivent individuellement ou ce qui suscite leurs motivations personnelles. Ils le font parfois en réaction, parfois de manière opportuniste et très rarement avec une vision collective, globale et durable.  Ils ont pris l´habitude de déléguer aux élus et aux fonctionnaires leurs responsabilités citoyennes, hors application claire de leurs droits et devoirs. Ils ne sont pas véritablement acteurs du respect, de la préservation et de la transformation de leurs entourages et ils ont fini par se contenter de quelques actions à caractère caritatif pour se sentir impliqués dans la gestion de la ville.

Le constat établi appelle la création d´une expérimentation urbaine participative (avec les habitants dans toutes leurs diversités), indépendante (des institutions publiques), permanente (dans le temps) et mobilisatrice (de savoir-faire) afin de faire émerger, puis étayer des actions collectives, transformant les facultés potentielles et l´énergie créatrice latente des habitants en des idées nouvelles et en des nouveautés efficaces pour l´aménagement du territoire.

TUBOgota1

La démarche que nous proposons soutient une valorisation durable du rôle que tous les Habitué-e-s d’un même territoire peuvent assumer au quotidien dans l´aménagement de leurs territoires, ainsi que dans la prise des décisions, la co-construction et le suivi de tout projet urbain dans leurs entourages.

TUBOgota2

Avec les Habitué-e-s, l´expérimentation de TUBogotá a pour objectif d’écouter et de donner la parole à toutes les personnes légitimes vis-à-vis des décisions inhérentes à la transformation et au développement de leurs territoires. Il s’agit donc de co-construire l’avenir dans le respect et la dignité de tous.

 TUBOgota3

Le terrain

L´expérimentation a démarré en 2015 à Paris, lancée par une équipe colombo-française qui s’est étoffée au fil des semaines et des mois pour aborder humainement la requalification urbaine d’un arrondissement marginalisé et stigmatisé du centre-ville de Bogotá.

TUBOgota4

Depuis septembre 2015, TUBogotá se construit à Los Mártires sur une éthique de l’écoute et de la reconnaissance de toutes les ressources humaines de la diversité des Habitué-e-s. Les actions collectives conduites sont guidées tant par des besoins et des urgences d’évidence (SDF, déchets, insécurité…), que par des actions collectives prétextes à étayer du lien social à partir de prises concrètes sur la réalité vécue (agriculture urbaine, végétalisation…). Les projets urbanistiques, habituellement prérogatives des praticiens et des élus, font l’objet d’une patiente maïeutique culturelle et sociale avec les Habitué-e-s.

TUBogotá cherche à relier les enjeux et les pratiques relevant à la fois de la transformation sociale, de la transformation personnelle et de la transformation spatiale. Il va de soi ici, pour mieux avancer dans l’expérimentation, que notre approche est profondément culturelle. Nous visons une évolution de la culture du territoire et du rapport des Habitué-e-s à celui-ci, fondée sur la coopération, le partage, l’écoute et le dialogue, sans négliger la nécessaire expression des conflits et des diversités de points de vues et d’intérêts.

Les axes d’action

Les actions collectives, menées dans chaque axe de travail, cherchent à valoriser l´individu et ses intérêts particuliers vers un compromis collectif actuellement décousu par la force de la diversité des cultures, des croyances, des habitudes, des cosmovisions et de niveaux socio-économiques dans un territoire marginalisé et stigmatisé. Une valorisation qui tient compte des savoir-faire, des besoins et des solutions des Habitué-e-s afin de favoriser le développement d’identités locales, d´encourager la confiance en soi citoyenne et, surtout, de construire les conditions de l’autonomie en lien avec un tissu de proximité et de voisinage (professionnel, culturel, personnel, de croyances…), indispensable pour la co-élaboration de tout projet d´intérêt collectif.

TUBOgota5

Selon la nature des enjeux, sont privilégiés les intérêts plutôt individuels ou plutôt collectifs ce qui nous permet de valoriser la coopération de chaque groupe d’Habitué-e-s, de cristalliser leurs conflits et de rendre visible leurs capacités de compromis avec leurs entourages.

Ces actions collectives sont à la base des divers projets formulés qui procurent la cohésion des groupes d’Habitué-e-s et des axes d’actions proposés pour initier la transformation humaine et urbaine du territoire.

Le réseau (en construction permanente)

Au mois de septembre 2015, TUBogotá a démarré le processus réconciliant les savoirs des Habitué-e-s avec ceux des fonctionnaires de la Mairie (jardin botanique, espace public, culture…), des praticiens et des experts. Le rôle et la place des non Habitué-e-s dans cette expérimentation constituent un apport irréductible au fil des actions collectives et des projets pour le territoire. En apportant savoirs et connaissances, ils apportent un concours en termes d’analyses et de propositions, qui sont abordées dans un double esprit : interdisciplinaire et transdisciplinaire. C’est là une forme de transcendance, la plus à même de servir de passerelle avec l’ensemble des Habitué-e-s.

TUBOgota6

TUBogota Gaitan 07 16


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *